Quelles sont les différentes sources d’électricité ?

Publié le : 30 janvier 20185 mins de lecture

Au fil des années, l’homme, par son intelligence innée, n’a cessé d’accroitre ses recherches qui ont fini par porter ses fruits. En ce qui concerne l’énergie électrique, l’exploitation abondante des ressources naturelles a permis de développer les variétés de sources d’électricité mondiale. Quelles sont-elles ? Mais avant voyons ce qu’est l’électricité.

C’est quoi l’électricité ?

L’électricité est un phénomène naturel que l’homme, notamment les scientifiques, a commencé à étudier à partir de la fin du XVIe siècle pour comprendre ses mécanismes et établir les lois. Ce qui fait que maintenant, elle fait partie intégrante de votre vie quotidienne. En effet, dans toutes vos tâches habituelles, vous utilisez presque souvent de l’électricité. Vous avez besoin de courant pour votre usage quotidien : nourriture, nettoyage, chauffage, éclairage de maison…
Si on examine la matière, elle est constituée d’atomes dont chacun est composé d’un noyau central et d’un ensemble d’électrons. Ces électrons en mouvements donnent l’électricité. Il existe notamment deux grandes sources d’énergie : les énergies fossiles, dont le fioul, le charbon et le gaz ainsi que les énergies renouvelables telles que l’énergie solaire, la biomasse et déchets, l’hydraulique et la géothermie.

Les différents types d’électricité

Deux types d’énergies intéressent particulièrement les chimistes : l’énergie cinétique et mécanique. L’énergie cinétique est produite par le mouvement qui se convertit en électricité. En effet, trois grands types d’énergie cinétique peuvent être catégorisés. Il y a les énergies fossiles (tarissables) qui utilisent les ressources naturelles telles que le gaz, le charbon ou le pétrole. L’inconvénient c’est qu’ils polluent beaucoup l’environnement par l’émission de CO2 et de gaz à effet de serre… Par ailleurs, ils nuisent, non seulement à votre santé, mais également à l’environnement.
L’énergie nucléaire quant à elle utilise l’uranium qui est aussi une énergie fossile, mais par contre n’émet pas de CO2. Cependant, son exploitation est plus couteuse et présente un risque important. Par ailleurs, les sources renouvelables telles que l’énergie solaire, la biomasse et déchets, l’hydraulique, l’éolien, la géothermie sont les plus surs et avantageuses, car elles sont inépuisables, disponibles en permanence et offrent une indépendance énergétique.

L’exploitation de l’énergie électrique

De nos jours, l’exploitation de l’énergie électrique diffère d’un pays à l’autre. Dans les pays développés, comme la France, l’énergie nucléaire est plus privilégiée en recouvrant près des trois quarts de la production d’électricité du pays avec la mise en place d’un parc nucléaire. En effet, elle est la première dans le classement des pays qui l’utilisent le plus, suivi de la Belgique et de la Slovaquie.
D’autres favorisent plutôt les énergies renouvelables étant donné sa nature impérissable. La biomasse et déchet est la première source mondiale d’énergie, devançant ainsi l’éolien et le solaire. Presque tout le reste du monde exploite l’hydroélectricité. Cette dernière est sorte d’énergie cinétique fournie par le mouvement de l’eau de différentes formes (chute d’eau, cours d’eau, courant marin, marée, vague…). L’électricité hydraulique est sans aucun doute celle qui préserve le plus l’environnement en n’émettant pas de CO2 ni de GES (gaz à effet de serre).

Plan du site